Avis importants avant la mise à jour

Mettre à jour .NET

WorkflowGen 7.15.2 requiert la version 4.6.1 de .NET; il est donc nécessaire d'installer cette version avant la mise à jour. .NET Framework et ASP.NET 4.7.2 sont supportés pour le développement du runtime et des formulaires Web.

Changement au cryptage des mots de passe

À partir de la version 7.15.0 de WorkflowGen, les mots de passe du compte de serveur SMTP et du compte de serveur entrant de l'approbation à distance ne sont plus chiffrés dans le fichier web.config.

Avant de mettre à jour un serveur WorkflowGen existant, vous devez réinitialiser manuellement les mots de passe en texte clair pour les paramètres ApplicationSmtpPassword et RemoteApprovalIncomingServerPassword dans le fichier web.config. Vous pouvez également utiliser le script PowerShell convert-web-config-pwd.ps1 fourni dans \wfgen pour déchiffrer et convertir les mots de passe dans le fichier web.config.

Version du serveur de la base de données

Microsoft SQL Server 2008 n'est plus supporté à partir de la version 7.10.0 de WorkflowGen. SQL Server 2008 sera toujours compatible avec WorkflowGen, il n’y aura plus de support pour des problèmes de performance ou des bogues provenant de l’utilisation de SQL Server 2008.

Si vous hébergez WorkflowGen sur un serveur de base de données antérieur à MS SQL 2012 ou Oracle 12c, nous recommandons fortement mettre à jour à MS SQL Server 2016/2017 ou à Oracle 12c pour la meilleure performance, et pour supporter les champs de données natifs qui seront utilisés dans les versions futures de WorkflowGen.

Avant de migrer la base de données WorkflowGen à MS SQL Server 2012 ou supérieur

Important : Cette mise à jour de compatibilité de la base de données est obligatoire avant de migrer la base de données WorkflowGen de MS SQL Server 2005/2008 R2 à MS SQL Server 2012 et supérieur.

Lancez le script de mise à jour Update\Databases\MsSQLServer\Update_WFG-V7-0_SQL_Triggers_2012.sql dans SQL Server Management Studio.

Modules Node.js

Les modules Node.js incluent l'API GraphQL, les « webhooks », SCIM et Auth.

Mettre à jour la version de Node.js

Vous devez mettre à jour la version de Node.js à la version 10.15.3 (voir https://nodejs.org/download/release/v10.15.3/).

Mettre à jour les dépendances

Du fait qu’il y ait des modifications au niveau des dépendances, utilisez un outil en ligne de commande et exécutez npm install --production dans \wfgen\graphql, \wfgen\hooks, \wfgen\scim et \wfgen\auth.

Important : Assurez-vous que Node.js est installé et mis à jour à la version 8.11.3 (voir la section ci-dessus) avant l'exécution, car npm est une commande Node.js.

Supprimer le fichier de résolution GraphQL API obsolète

Si vous mettez à jour depuis une version 7.x.x, vous devez supprimer le fichier de résolution obsolète \wfgen\graphql\models\resolvers\cancelactionsresult.js du dossier de l'API GraphQL.

Important : Notez bien que le fichier à supprimer est nommé cancelactionsresult.js avec actions au pluriel, et non cancelactionresult.js.

Paramètres de gestion du téléchargement des fichiers GraphQL et webhooks entrants

À partir de la version 7.10.0 de WorkflowGen, si vous utilisez les webhooks entrants ou GraphQL pour télécharger des fichiers lors de la création d’une demande ou de la réalisation d’une action, vous devez régler les paramètres de configuration GraphqlFileInputAllowedFolders, HooksFileInputAllowedFolders, GraphqlMaxInputFileContentSize et HooksMaxInputFileContentSize avec les valeurs appropriées (voir la section Mise à jour pour les versions 7.9.1 et antérieures).

  • GraphqlFileInputAllowedFolders et HooksFileInputAllowedFolders : Ces paramètres devraient contenir les chemins physiques des dossiers qui contiennent les fichiers utilisés dans les téléchargements.

  • GraphqlMaxInputFileContentSize et HooksMaxInputFileContentSize : Ces paramètres devraient contenir la taille de fichier maximale (en kilo-octets) lors du téléchargement de fichiers en utilisant la méthode de contenu de fichier.

    Note : Nous recommandons de limiter la taille du contenu de fichier à de petits fichiers inférieurs à 1 mégaoctet.

Configuration des formulaires Web personnalisés dans WorkflowGen 7

Si vous utilisez des formulaires Web personnalisés configurés en .NET 2.0, vous pouvez continuer à les utiliser en .NET 2.0 ou les migrer en .NET 4.

Pour configurer les formulaires Web personnalisés en .NET 2.0

  1. Utilisez WorkflowGen.My.dll en version 2.x.

  2. Utilisez un pool d’applications en .NET 2.0.

  3. Désactivez Sécurité des applications Web dans la section Sécurité sur l’onglet Général du Panneau de configuration.

  4. Réglez ou mettez à jour les nœuds suivants dans le « web.config » du formulaire Web :

    <configuration>
    <system.web>
    <pages validatedRequest="false" enableSessionState="true" />
    </system.web>
    </configuration>
  5. Si le mode d’authentification de votre formulaire Web est configuré avec l’authentification WorkflowGen de base, le nouveau mode de hachage des mots de passe (« One-way Hashing ») introduit dans la version 6.1 ne sera pas compatible avec votre formulaire web. Il existe deux solutions :

    • Utilisez le mode de gestion des mots de passe Version 5 à la place. Assurez-vous que vous utilisez les fichiers Advantys.My.dll et Advantys.Security.dll de la version 5.x dans le dossier \bin de votre formulaire Web.

      OU

    • Migrez votre formulaire Web en .NET 4. Assurez-vous que vous utilisez les fichiers « Advantys.My.dll et Advantys.Security.dll de la version 7.x.x dans le dossier \bin de votre formulaire Web. Pour des instructions sur la migration en .NET 4, voir la section suivante.

Pour migrer les formulaires Web personnalisés en .NET 4

  1. Utilisez WorkflowGen.My.dll en version 4.x.

  2. Utilisez un pool d’applications en .NET 4.

  3. Réglez ou mettez à jour les nœuds suivants dans le web.config du formulaire Web :

    <configuration>
    <system.web>
    <httpRuntime requestValidationMode="2.0" />
    <pages validateRequest="false" enableSessionState="true" clientIDMode="AutoID" controlRenderingCompatibilityVersion="3.5" />
    </system.web>
    </configuration>
  4. Si le mode d’authentification de votre formulaire Web est configuré avec l’authentification WorkflowGen de base, assurez-vous que vous utilisez les fichiers Advantys.My.dll et Advantys.Security.dll en version 6.x dans le dossier \bin du formulaire web.

Note : Les instructions ci-dessus s’appliquent uniquement à la configuration des formulaires Web afin de fonctionner correctement sans erreurs de configuration. Elles ne concernent pas des problèmes de migration ou de compatibilité potentiels qui pourraient survenir en raison de changements dans la dernière version de WorkflowGen.My. Vous devez pleinement tester à nouveau tous vos formulaires Web avant la production.

Déploiement d’une application de workflow SDK de type assembly

Les assemblys WorkflowGen.My et Workflow Web Controls ne portent plus des noms forts (« strong names ») afin de permettre une dépendance de version non-spécifique lorsque les assemblys sont référencés par d’autres applications telles que les applications de workflow SDK de type assembly dans WorkflowGen.

Cela simplifie la procédure de déploiement d’une application de workflow SDK de type assembly personnalisée dans les versions 6.2.0 et supérieures de WorkflowGen, et permet la mise à jour de WorkflowGen à une version plus récente sans nécessiter la régénération de l’assembly d’une application qui référençait une version antérieure de WorkflowGen.My.

Lors du déploiement d’une application de workflow SDK de type assembly personnalisée dans WorkflowGen il faut prendre en considération l’emplacement de l’assembly, la référence à WorkflowGen.My et la référence aux bibliothèques de logiciels tiers.

Emplacement de l’assembly

Il y a deux méthodes pour déployer un fichier d’assembly dans WorkflowGen.

Méthode 1 : Référence par nom complet de l’assembly

Le fichier d’assembly doit être copié dans les trois dossiers \bin qui contiennent les fichiers exécutables de WorkflowGen : \wfgen\bin, \wfgen\ws\bin et DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen\Services\bin.

Méthode 2 : Référence par chemin de l’assembly (chemin physique complet avec nom du fichier)

Le fichier d’assembly peut être copié dans un dossier personnalisé (par exemple DISQUE:\MesAppsWorkflow\Assembly.dll) pour ensuite utiliser ce chemin spécifique dans la définition de l’application de workflow.

Référence à WorkflowGen.My

WorkflowGen.My versions 3.1.0 et antérieures

Les versions 3.1.0 et antérieures de WorkflowGen.My portent des noms forts, donc votre assembly doit être généré par votre version de WorkflowGen cible et doit également utiliser cette version. Cela nécessite la recompilation de votre assembly à chaque fois que vous mettez à jour WorkflowGen à une version plus récente.

Vous pouvez utiliser l’une d’entre les trois solutions suivantes pour surmonter cette exigence :

  1. Installez la version de WorkflowGen.My requise dans le Global Assembly Cache du système. Pour savoir comment faire, voir [https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/dkkx7f79(v=vs.110).aspx](https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/dkkx7f79(v=vs.110).aspx).

    OU

  2. Ajoutez un délégué pour gérer l’événement de résolution de l’assembly afin de charger la version de WorkflowGen.My courante. Pour savoir comment faire, voir l’article How to add an assembly resolve event delegate to overcome WorkflowGen.My dependency issue when deploying custom assembly SDK workflow application dans la base de connaissances de WorkflowGen.

    OU

  3. Ajoutez un paramètre de configuration Web pour rediriger la version requise de WorkflowGen.My vers la version courante. Pour plus d’informations, voir [https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/twy1dw1e(v=vs.110).aspx](https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/twy1dw1e(v=vs.110).aspx).

Note : Si votre assembly est généré par WorkflowGen.My version 3.1.0 ou antérieure, il peut être utilisé dans les versions 6.2.0 et supérieures de WorkflowGen si l’une des solutions ci-dessus a été implémentée.

WorkflowGen.My versions 3.2.0 et supérieures

Depuis la version 3.2.0, WorkflowGen.My ne porte plus de nom fort afin de permettre une dépendance de version non-spécifique quand il est référencé par votre assembly. Vous pouvez tout simplement déployer votre fichier d’assembly dans les versions 6.2.0 et supérieures de WorkflowGen en utilisant l’une des deux méthodes dans la section Emplacement de l’assembly ci-dessus.

Note : Si votre assembly est généré par les versions 3.2.0 et supérieures de WorkflowGen.My, il peut être utilisé dans les versions de WorkflowGen antérieures à la version 6.2.0 si vous avez implémenté soit la deuxième soit la troisième solution ci-dessus.

Référence aux bibliothèques de logiciels tiers

Si votre assembly utilise des bibliothèques de logiciels tiers, celles-ci doivent également être déployées dans les trois dossiers \bin qui contiennent les fichiers exécutables de WorkflowGen. Par ailleurs, les bibliothèques peuvent être installées dans le Global Assembly Cache du système si elles sont des assemblys avec nom fort.

Configuration pour la mise en conformité FIPS

WorkflowGen est compatible FIPS à partir de la version 7.10.0. Si vous voulez activer la conformité FIPS dans votre environnement Windows, il faut tout d'abord configurer le mode de gestion des mots de passe de la configuration et le mode de gestion des mots de passe des utilisateurs dans le module d'administration.

Mode de gestion des mots de passe de la configuration

Dans la section Sécurité sur l'onglet Général du panneau de configuration, réglez Mode de gestion des mots de passe en mode AES (FIPS Compliant) et saisissez une clé de chiffrement comportant 32 caractères. Lorsque vous cliquez sur Enregistrer, les mots de passe de l'application seront automatiquement convertis en mode de chiffrement symétrique.

Mode de gestion des mots de passe

Dans la section Authentification sur l'onglet Général du panneau de configuration, réglez Mode de gestion des mots de passe en mode One-way Hashing (SHA256 FIPS Compliant).

  • Si vous utilisez l'authentification applicative en mode Version 5 (Legacy), les mots de passe des utilisateurs seront automatiquement convertis en mode One-way Hashing (SHA56 FIPS Compliant) la prochaine fois qu'ils se connectent à WorkflowGen.

  • Si vous utilisez l'authentification applicative en mode One-way Hashing (SHA256) :

    1. Sélectionnez le mode d'authentification IIS.

    2. Sélectionnez le mode de gestion des mots de passe One-way Hashing (SHA256 FIPS Compliant), et cliquez sur Enregistrer.

    3. Ressaisissez tous les mots de passe des utilisateurs.

    4. Réinitialiser le mode d'authentification en mode applicative.

Mode Edge dans Internet Explorer

Le mode de document Edge est requis pour afficher le site Web WorkflowGen dans Internet Explorer version 11.

La balise méta <meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=edge"> est incluse dans \wfgen\default.aspx et \wfgen\admin\default.aspx qui configurera Internet Explorer pour rendre WorkflowGen en mode de document Edge.

Pour plus de renseignements, référez-vous à https://msdn.microsoft.com/en-us/library/jj676915(v=vs.85).aspx (en Anglais seulement).

Note : Les utilisateurs d’Internet Explorer devront ajouter le site Web WorkflowGen soit à la zone de sécurité Intranet local ou à la zone de sécurité Site de confiance. Pour plus de renseignements, référez-vous à https://support.microsoft.com/en-us/kb/174360/fr.

Support des logiciels classiques

WorkflowGen ne supporte plus Internet Explorer 8, 9 et 10, Windows XP et Windows Server 2003 ou 2008.

Base de données

MS SQL Server 2005 et Oracle 9 ne sont plus supportés depuis la version 6.2.0 de WorkflowGen, et MS SQL Server 2008 n'est plus supporté depuis la version 7.10.0 de WorkflowGen.

Applications de workflow

Les applications suivantes sont obsolètes et ne sont plus fournies avec WorkflowGen depuis la version 6 :

  • EFORMPDF

  • DOCAPPROVAL

  • DOCUPLOAD

  • FDFTOXML

  • PDFTODATABASE

Toutefois, si vous avez toujours des processus qui utilisent ces applications, vous pouvez les garder déclarées sur le site Web WorkflowGen comme dans la version 5.

Configurations recommandées pour l’amélioration des performances sur Oracle

Mode « Optimizer »

Pour améliorer la performance de la base de données WorkflowGen, vérifiez le mode « Optimizer ». Si optimizer_mode est réglé à choose (le mode par défaut sur Oracle 10g), vous devez analyser fréquemment toutes les tables de vos bases de données. Cette opération générera des statistiques qui seront utilisées par le « Optimizer » afin de choisir le meilleur mode (RULE au lieu de all_rows) pour exécuter une requête SQL. Une autre solution est de régler le mode « Optimizer » à RULE.

Optimisation des tables systèmes

Le fournisseur de données System.Data.OracleClient utilisé par WorkflowGen génère des instructions SQL sur certaines tables systèmes (all_synonyms, all_cons_columns et all_constraints). Quand ces tables contiennent beaucoup de données (par exemple, quand la base de données WorkflowGen partage les mêmes instances Oracle avec d’autres bases de données), la performance peut être affectée quand vous lancez ou complétez une demande ou une action.

Une solution pour améliorer le temps de réponse est de rediriger ces instructions SQL vers des vues/tables de portée locale, qui sont des copies filtrées de ces tables systèmes. Ces changements sont transparents pour WorkflowGen.

Pour ce faire, exécutez les instructions SQL ci-dessous (en remplaçant WFGEN_USER avec le nom du compte utilisé pour se connecter à votre base de données WorkflowGen. (Si le compte contient d’autres tables utilisées par d'autres applications, vous pouvez toujours suivre cette procédure si ces tables n’utilisent pas des synonymes.)

Note : Nous vous suggérons de supprimer (« DROP ») ces vues et tables existantes (all_synonyms, all_cons_columns et all_constraints) de votre base de données avant chaque mise à jour de WorkflowGen, et ensuite les recréer après la procédure de mise à jour.

create or replace force view WFGEN_USER.all_synonyms (owner, synonym_name, table_owner, table_name, db_link) as select null, null, null, null, null from dual;
create table WFGEN_USER.all_cons_columns as select * from sys.all_cons_columns where owner = 'WFGEN_USER';
create table WFGEN_USER.all_constraints as select owner, constraint_name, constraint_type, table_name, r_owner, r_constraint_name, delete_rule, status, deferrable, deferred, validated, generated, bad, rely, last_change, index_owner, index_name, invalid, view_related from sys.all_constraints where owner = 'WFGEN_USER'

Applications et licences de tierce partie

Les applications suivantes sont distribuées avec WorkflowGen (licences Apache 2.0, BSD, MIT et autres licences compatibles) :