Configuration avancée

Stockage des fichiers Architecture Web Farm Sauvegarde en ligne de la base de données Configuration de plusieurs instances de WorkflowGen Réplication de la base de données Support et mise en page de langues personnalisées

Stockage des fichiers

Aperçu

WorkflowGen stocke les fichiers (p.ex., pièces jointes d'une requête) dans une arborescence. Par défaut, ces fichiers sont stockés sur le serveur Web dans le dossier spécifié dans le fichier de configuration (web.config), paramètre ApplicationDataPath (p.ex., <add key="ApplicationDataPath" value="\\SERVER\SHARE$" />).

La valeur par défaut est vide; donc elle pointera vers le répertoire DISQUE:\Inetpub\wwwroot\wfgen\App_Data. L'option par défaut est de garder tous les fichiers sur le serveur Web.

Vous aurez peut-être à déplacer ce fichier de stockage vers un serveur de fichiers dédié, pour les raisons suivantes :

  • Gros volume (pièces jointes volumineuses, archivage de documents, niveau d'utilisation élevé)

  • Implantation de l'architecture Web Farm (voir la section Architecture Web Farm)

La configuration de base vous permet de déplacer facilement ces fichiers mais avec un niveau de sécurité inférieur.

Configuration de base

Suivez ces étapes pour configurer votre serveur Web :

  1. Créez le fichier de stockage sur le serveur de fichiers DISQUE:\DOSSIER (ex. : D:\fichierpub).

  2. Recréez l'arborescence relative à l'emplacement du stockage des fichiers :

    • DISQUE:\DOSSIER\wfgen\App_Data

    • DISQUE:\DOSSIER\wfgen\App_Data\Files\EFormASPX

    • DISQUE:\DOSSIER\wfgen\App_Data\Files\XmlToDatabase

    • DISQUE:\DOSSIER\wfgen\App_Data\LogFiles\XmlToDatabase

    • DISQUE:\DOSSIER\wfgen\App_Data\Files\XmlTrans

    • DISQUE:\DOSSIER\wfgen\App_Data\LogFiles\XmlTrans

  3. Copiez les fichiers et dossiers existants à partir de leur emplacement initial vers les nouveaux emplacements (qui devraient observer la même structure).

  4. Créez un espace partagé sur le dossier DISQUE:\DOSSIER. Ce dossier devrait donc être accessible par un nom UNC de type \\SERVER\SHARE$.

  5. Attribuez des permissions de modification NTFS sur l'espace partagé, ainsi que sur tous ses dossiers et sous-dossiers, pour tous les utilisateurs de WorkflowGen.

  6. Réglez le paramètre ApplicationDataPath dans DRIVE:\Inetpub\wwwroot\wfgen\web.config à <add key="ApplicationDataPath" value="\\SERVER\SHARE$\wfgen\App_Data" />. La raison est que WorkflowGen utilisera le chemin spécifié dans ApplicationDataPath pour stocker les dossiers \Files, \LogFiles et \Templates.

Architecture Web Farm

Aperçu

Pour permettre un plus haut niveau de performance et de disponibilité de l’application, il est possible d’installer WorkflowGen en architecture de type « Web Farm ». L’application est alors installée sur plusieurs serveurs, mais la base de données et le répertoire de stockage sont centralisés sur un serveur dédié.

Les requêtes des utilisateurs sont alors automatiquement dirigées vers des serveurs différents en fonction de la charge et de l’occupation des différents serveurs. Vous pouvez choisir parmi différentes méthodes de « load balancing » telles que le DNS Round Robin ou l’installation d’un répartiteur de charge (« load balancer »).

Configuration

Prérequis

  • WorkflowGen sur tous les serveurs Web

  • Délocalisation et centralisation du répertoire de stockage des fichiers

  • Dossier WebForms partagé pour tous les serveurs Web

  • Configuration identique pour tous les serveurs WorkflowGen

Répertoire de stockage

La délocalisation du répertoire de stockage est détaillée dans la section Configuration de base. Appliquez la configuration de base de ce chapitre, avant de modifier la configuration de WorkflowGen.

Configuration d’un dossier WebForms partagé

Si vous avez configuré plusieurs instances de WorkflowGen sur des serveurs Web différents dans une configuration Web Farm, vous devez partager le même dossier WebForms pour tous les serveurs. Pour ce faire :

  1. Partagez votre dossier WebForms. Celui-ci peut être soit le dossier WebForms local de votre site WorkflowGen principal soit un dossier WebForms sur un serveur de fichiers en réseau.

  2. Si vous utilisez un serveur de fichiers en réseau et que vous avez du contenu dans le dossier WebForms de votre site WorkflowGen principal, nous vous suggérons de copier ce contenu au dossier WebForms partagé.

  3. Une fois le dossier partagé, copiez le chemin UNC.

  4. Procédez comme suit pour chaque instance de WorkflowGen :

    1. Dans IIS, naviguez au dossier d’application WebForms.

    2. Faites un clic droit sur le dossier, puis choisissez Gérer une application / Paramètres avancés.

    3. Remplacez le chemin physique avec le chemin UNC que vous avez copié dans la troisième étape.

    4. Ajoutez le paramètre <add key="ApplicationWebFormsPath" value="" /> avec le chemin UNC comme valeur dans le fichier web.config.

  5. Assurez-vous que les permissions requises (modification, lecture et exécution, affichage du contenu du dossier, lecture, écriture) soient bien appliquées au dossier WebForms partagé pour le pool d’applications IIS utilisé par l’application WebForms.

Configuration de WorkflowGen

Vérifiez que tous les serveurs Web présentent la même configuration pour l'application WorkflowGen et pour toutes les applications de workflow. Les fichiers web.config doivent tous être identiques.

Le service WorkflowGen Engine est un service Windows qui est installé avec WorkflowGen et devrait être exécuté à partir d'un seul serveur Web. Les autres serveurs devraient exécuter ce service uniquement comme réserve (« backup ») si le service principal devait faire défaut.

La sauvegarde des données et applications se fait de la même façon, sauf qu'elle influe uniquement sur le serveur de fichiers (pour les données de type fichier) et un serveur Web, puisqu'elles présentent des configurations identiques (en ce qui a trait aux applications).

Sauvegarde en ligne de la base de données

Aperçu

Cette fonctionnalité vous permet de stocker les données de type fichier (fichiers joints inclus) dans la base de données afin de permettre une sauvegarde de la base de données sans interruptions de service (les utilisateurs peuvent continuer à travailler).

Configuration

Configuration Web de WorkflowGen

Réglez le paramètre ApplicationDefaultProcessDataFileStorageMethod à File pour stocker les données de processus de type fichier dans la structure de répertoires du serveur, ou à Database pour stocker les données de processus de type fichier dans la base de données.

Ce paramètre définit la méthode de sauvegarde des fichiers sélectionné par défaut en créant a nouveau processus ou en important un processus XPDL d’une version précédente.

Utilisation

Chaque version d’un processus peut avoir la méthode de stockage de données de processus configurée indépendamment, permettant les différent processus d’utiliser soit le stockage des fichiers dans la base de données ou dans la structure de répertoires.

Nouveau processus

Dans l’onglet Infos :

  • Pour le Stockage de données de processus, cochez l’option Stocker le contenu des fichiers dans la base de données pour activer le stockage des fichiers dans la base de données.

  • Pour le Stockage de données de processus, décochez l’option Stocker le contenu des fichiers dans la base de données pour utiliser la méthode du système de fichiers.

Processus existant

Dans l’onglet Infos :

  • Pour le Stockage de données de processus, décochez l’option Stocker le contenu des fichiers dans la base de données pour utiliser la méthode du système de fichiers.

Il est possible de changer la méthode de Stockage de données de processus mais il faut respecter les règles suivantes :

  • Il ne devrait pas avoir des demandes qui utilisent la méthode précédente de stockage de données pour la même version. Vous pouvez supprimer les demandes existantes où créer une nouvelle version du processus.

  • Il ne devrait pas avoir des données existant de type « Fichier » avec un fichier par défaut qui a été défini avec la méthode précédente de stockage de données pour la même version. Vous pouvez supprimer tous les fichiers téléchargés comme valeur par défaut, changer la méthode de stockage de données de processus et télécharger les fichiers de nouveau pour les données de type « Fichier ».

Informations supplémentaires

Fichiers temporaires

Pour une architecture Web Farm, le stockage de fichier doit être centralisé dans un chemin avec un accès partagé. Les paramètres dans la section Stockage des fichiers doivent êtres appliqués pour les fichiers temporaires.

Même avec stockage de données dans la base, WorkflowGen créera toujours des fichiers temporaires dans le répertoire \wfgen\App_Data (ApplicationDataPath) et utilisé par les demandes et actions durant l’initialisation.

Ces fichiers temporaires seront automatiquement supprimés quand les demandes ou actions seront complétées.

Actions de système asynchrones

Pour s’assurer de l’intégrité des données et permettre un temps d’opération de 7 jours / 24 heures avec la méthode de stockage de fichier dans la base de données, les actions systèmes asynchrones qui reçoivent des paramètres d’entrées de type « FILE » doivent sauvegarder le contenu de ces fichiers dans sa propre base de données afin qu’ils puissent être référencés ultérieurement par l’action système asynchrone.

Cette solution s’assurera que le fichier existe toujours et pourra être utilisé par votre action système asynchrone.

Configuration de plusieurs instances de WorkflowGen

Aperçu

La section décrit comment configurer des instances multiples de WorkflowGen sur un seul serveur Web, applicable seulement à la version de WorkflowGen 5.1.6 et supérieure. Chaque instance de WorkflowGen exige aussi une licence dédiée. Cette section part du fait que vous avez déjà installé des instances séparées de WorkflowGen tel qu’indiqué dans la section Configuration.

Note : Pour des instructions sur la configuration de plusieurs instances de WorkflowGen sur des serveurs Web différents dans une configuration Web Farm, voir la section Architecture Web Farm.

Installation et configuration

Pour configurer des instances multiples de WorkflowGen sur un seul serveur, exécuter les étapes ci-dessous. Il est tout à fait possible d’installer plus de deux instances sur le même serveur, mais la procédure suivante vous présente un exemple d’installation de deux instances.

Avant de modifier les services WorkflowGen, vous devez désinstaller les services existants en utilisant le script winsvc-uninstall.cmd qui se trouve dans le dossier \bin de l'installation des services WorkflowGen (ex. : DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen\Services\bin\winsvc-uninstall.cmd). Soyez certain que vous êtes l'administrateur du serveur avant de lancer le script.

Service de synchronisation des annuaires WorkflowGen

Pour les deux instances de WorkflowGen, ajouter un nouveau paramètre de configuration au fichier de configuration de service de synchronisation des annuaires WorkflowGen WfgDirectoriesSyncService.exe.config.

Instance 1 :

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe.config

<add key="ServiceName" value="WorkflowGenDirSyncService1" />

Instance 2 :

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe.config

<add key="ServiceName" value="WorkflowGenDirSyncService2" />

Service du moteur WorkflowGen

Pour les deux instances de WorkflowGen, ajouter un nouveau paramètre de configuration au dossier de configuration de service du moteur WorkflowGen WfgWorkflowEngineService.exe.config.

Instance 1 :

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgWorkflowEngineService exe.config

<add key="ServiceName" value="WorkflowGenEngineService1"/>

Instance 2 :

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\WfgWorkflowEngineService exe.config

<add key="ServiceName" value="WorkflowGenEngineService2"/>

Scripts de commandes Windows NT (services d’installation et de désinstallation)

Pour les deux instances de WorkflowGen, vous aurez besoin de modifier les scripts Shell de Windows qui sont utilisés pour installer et désinstaller les services de Windows WfgDirectoriesSyncService et WfgWorkflowEngineService comme traités ci-dessus.

Instance 1 :

Script d’installation

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\winsvc-install.cmd

Basée sur la valeur donnée pour le paramètre de ServiceName défini dans les sections des services de synchronisation des annuaires et du moteur WorkflowGen au-dessus, votre winsvc-install.cmd devrait apparaître comme suit :

SC query WorkflowGenDirSyncService1 |Find.exe "does not exist"
IF %ERRORLEVEL% EQU 0 (
%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /i "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe"
net start WorkflowGenDirSyncService1
) ELSE (
%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /u "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe"
)

Script de désinstallation

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\winsvc-uninstall.cmd

Basée sur la valeur donnée pour le paramètre de ServiceName défini dans les sections des services de synchronisation des annuaires et du moteur WorkflowGen au-dessus, votre winsvc-uninstall.cmd devrait apparaître comme suit :

%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /u "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe" /LogFile=

Instance 2 :

Script d’installation

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\winsvc-install.cmd

Basée sur la valeur donnée pour le paramètre de ServiceName défini dans les sections des services de synchronisation des annuaires et du moteur WorkflowGen au-dessus, votre winsvc-install.cmd devrait apparaître comme suit :

%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /u "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe" /LogFile=
%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /u "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\WfgWorkflowEngineService.exe" /LogFile=

Script de désinstallation

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\winsvc-uninstall.cmd

Basée sur la valeur donnée pour le paramètre de ServiceName défini dans les sections des services de synchronisation des annuaires et du moteur WorkflowGen au-dessus, votre winsvc-uninstall.cmd devrait apparaître comme suit :

%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /u "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe" /LogFile=
%windir%\Microsoft.NET\Framework\v2.0.50727\InstallUtil.exe /u "C:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\WfgWorkflowEngineService.exe" /LogFile=

Installation des services Windows

Pour les deux instances, vous devez exécuter les deux programmes d’installation qui ont été modifiés dans la section précédente.

Instance 1 :

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen1\Services\bin\winsvc-install.cmd

Instance 2 :

DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen2\Services\bin\winsvc-install.cmd

Réplication de la base de données

Aperçu

La fonctionnalité de réplication de la base de données permet l’addition des serveurs de bases de données dans le but d’améliorer de façon dramatique la performance des serveurs et les temps de réponses. Les serveurs de base de données de réplicas additionnels seront utilisés comme serveurs dédiés à lecture seule (requête SQL SELECT). Les serveurs de base de données de réplicas sont répliqués du serveur de base de données existante ou serveur « master » en utilisant le service de réplication de SQL Server.

Note : Cette fonctionnalité s’applique uniquement à MS SQL Server.

Prérequis

  • SQL Server 2008 ou supérieure pour tous les serveurs de base de données

  • La fonctionnalité de réplication de la base de données SQL Server doit être installée sur toutes les instances de SQL Server

  • SQL Server Agent doit aussi être installé et configuré sur toutes les instances de SQL Server

Installation et configuration

Aperçu

Cette section présente une procédure générale pour configurer le service de réplication de SQL Server pour toutes les instances de SQL Server et d’activer la fonctionnalité de la réplication de la base de données de WorkflowGen. Cet exemple de procédure est basé sur une seule instance de WorkflowGen avec deux instances de base de données.

Si votre architecture actuelle diffère de cet exemple, vous pouvez adapter la procédure et certaines options de configuration spécifiques selon vos besoins.

Nous supposons que votre environnement de WorkflowGen actuelle répond aux conditions préalables suivantes :

  • La base de données WFGEN est déjà installée comme base de données primaire.

  • L’instance de réplica en lecture ne contient pas de base de données WFGEN existante.

  • Le serveur Web WorkflowGen est entièrement configuré et l’accès au module d’administration est possible avec un compte d’administrateur WorkflowGen.

Options de configuration de la base de données SQL Server

Il est obligatoire de mettre à jour l’option de configuration max text repl size sur les serveurs SQL avec une valeur plus élevée pour que la réplication de bases de données fonctionne correctement. Nous recommandons de régler la valeur maximale de 2147483647 et non pas la valeur par défaut de 65536.

Exécutez la requête suivante dans la source (« master ») ainsi que dans la base de données de destination (lecture-seule) :

EXEC sp_configure "max text repl size", 2147483647;
GO
RECONFIGURE;
GO

Pour plus de renseignements référez-vous au site https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/ms186225(v=sql.90).aspx.

Services de réplications de SQL Server

Pour établir une publication sur la base de données primaire :

  1. Ouvrez SQL Server Management Studio.

  2. Connectez-vous à la base de données primaire.

  3. Ouvrez le nœud de réplication.

  4. Faites un clic droit sur Local Publications et choisissez New Publication. L’assistant ouvrira. Cliquez sur Next.

  5. Sélectionnez WFGEN dans la liste. Cliquez sur Next.

  6. Sélectionnez Transactional publication dans la liste. Cliquez sur Next.

  7. Cochez toutes les tables et les vues (facultatif si le module de reporting WorkflowGen est installé dans l’instance de base actuel) dans la liste. Cliquez sur Next.

  8. La boîte de dialogue Article Issues s’ouvrira si vous avez selectionné Views dans l’étape précédente. Cliquez sur Next.

  9. La boîte de dialogue Filter Table Rows s’ouvrira. Il n'est pas nécessaire de filtrer les données dans la publication. Cliquez sur Next.

  10. La boîte de dialogue Snapshot Agent ouvrira. Cochez Create a snapshot immediately and keep the snapshot available to initialize subscriptions. Cliquez sur Next.

  11. Dans Snapshot Agent Security, fournissez une identité valide d’un compte de service Windows ou d’administrateur. Cliquez sur Next.

  12. Cochez Create the publication. Cliquez sur Next.

  13. Donnez un nom de publication WFGEN_PUB.

  14. Cliquez sur Finish. Si tout est réussi, fermez l’assistant.

Pour établir un abonnement sur la base de données réplicas :

  1. Ouvrez SQL Server Management Studio.

  2. Connectez-vous à la base de données réplicas.

  3. Ouvrez le nœud de réplication.

  4. Faites un clic droit sur Local Publications et choisissez New Publication. L’assistant s’ouvrira. Cliquez sur Next.

  5. Sélectionnez Find SQL Server Publisher...

  6. Connectez-vous à l’instance primaire.

  7. Sélectionnez WFGEN_PUB parmi la liste Database and publications. Cliquez sur Next.

  8. Sélectionnez Run each agent at its Subscriber (pull subscriptions). Cliquez sur Next.

  9. Dans la liste des suscriptions, sélectionnez New database...

  10. Donnez un nom à la base de données WFGEN et cliquez sur OK. Cliquez sur Next.

  11. Dans les options de configuration Distribution Agent Security fournissez une identité valide d’un compte de service Windows ou d’administrateur. Cliquez sur Next.

  12. Sélectionnez Run continuously parmi les options disponibles dans la liste Synchronization Schedule. Cliquez sur Next.

  13. Sélectionnez Immediately parmi les options dans la liste Initialize Subscriptions.

  14. Sélectionnez Create the subscription(s). Cliquez sur Next.

  15. Cliquez sur Finish. Si tout est réussi, fermez l’assistant.

  16. Créez et ajoutez l’utilisateur SQL WFGEN_USER à la base de données réplicas avec les autorisations db_datareader et db_datawriter.

Note : Le compte WFGEN_USER sera utilisé dans WorkflowGen comme chaîne de connexion pour la base réplicas WFGEN.

Réplication de la base de données dans WorkflowGen

Activer le mode multi-base de données dans WorkflowGen :

  1. Ouvrez le module d'administration de WorkflowGen.

  2. Dans le panneau de configuration, sélectionnez l’onglet Général.

  3. Dans le champ Chaîne de connexion de la base de données Lecture seule précisez la chaîne de connexion WFGEN pour la base de données réplicas.

  4. Cochez la case Multi-base de données pour activer la fonction de réplication.

  5. Vérifier chacune des pages du portail et des modules :

    • Si non coché WorkflowGen utilisera la base de données primaire.

    • Si coché WorkflowGen utilisera la base de données réplicas.

  6. Enregistrez et fermez.

Références

Support et mise en page de langues personnalisées

Aperçu

Vous pouvez personnaliser WorkflowGen selon votre langue et, au besoin, la mise en page exigée.

Personnaliser les fichiers de ressources

Pour personnaliser les fichiers de ressources pour votre langue, faites d’abord des copies des fichiers .resx dans les dossiers suivants :

  • \wfgen\App_GlobalResources

  • \wfgen\WfApps\WebForms\App_GlobalResources

  • \wfgen\ws\App_GlobalResources

Ajoutez le code de la langue et, au besoin, un trait d’union suivi par le code du pays au nom du fichier; par exemple .ar-AE pour Arabe et les Émirats arabes unis. Ensuite, personnalisez les fichiers de ressources.

Personnaliser les fichiers CSS

Si la langue personnalisée exige une mise en page particulière, par exemple de droite à gauche, personnalisez les fichiers CSS au besoin en utilisant la méthode décrite dans la section précédente.