Installation manuelle

Aperçu

La procédure suivante s'applique à l'installation à l'aide du pack d'installation manuelle de WorkflowGen.

Important : Les prérequis du serveur Web et du serveur de base de données doivent être satisfaits avant de procéder à l'installation suivante.

Pack d’installation

Commencez par extraire le pack d’installation manuelle (.zip) dans un dossier temporaire du serveur web de WorkflowGen (ex. : DISQUE:\temp).

Contenu du pack d’installation :

  • Databases contient les scripts d’installation de bases de données pour MS SQL Server

  • Inetpub contient les fichiers de l’application WorkflowGen

  • Program Files contient les fichiers des applications des services Windows de WorkflowGen

Architecture des fichiers et dossiers WorkflowGen

La structure recommandée du répertoire physique pour les fichiers et dossiers de l’application Web WorkflowGen devrait être sous DISQUE:\Inetpub\wwwroot\wfgen. Ce dossier contient les ressources statiques comme les images, les fichiers HTML, les données des processus et les applications utilisés par WorkflowGen.

  1. Copiez le contenu du dossier source Inetpub dans votre dossier de destination DISQUE:\Inetpub\wwwroot\wfgen.

  2. Copiez le contenu du dossier source Program Files\Advantys dans votre dossier de destination DISQUE:\Program Files (ex. : DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen\Services\bin).

    Note : Si vous avez déjà une autre version de WorkflowGen installée sur le même serveur et que vous voulez préserver vos services WorkflowGen antérieurs, nous vous suggérons de choisir un autre répertoire pour la version 7 (ex. : DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen v7).

Création de la base de données

WorkflowGen ne supporte pas le classement sensible à la casse. Vous devez donc configurer la base de données pour qu'elle soit sensible à la casse afin d'éviter les erreurs.

Création de la base de données MS SQL Server

Option 1 : Utilisez le script de création de base de données CreateWFGSQLDatabase.vbs

  1. Exécutez le script VBS de création de la base de données DRIVE:\temp\manual\Databases\MsSQLServer\CreateWFGSQLDatabase.vbs.

  2. Cliquez sur Yes pour confirmer la création de la base de données.

  3. Saisissez le nom de l’instance MS SQL Server.

  4. Saisissez le nom du catalogue (ex : WFGEN).

  5. Saisissez le nom d’utilisateur d’un compte administrateur MS SQL Server (ex : sa).

  6. Saisissez son mot de passe.

  7. Saisissez le chemin pour les fichiers de données (.mdf) et les logs (.ldf) (ex. : DISQUE:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL14.MSSQLSERVER\MSSQL\DATA).

  8. Saisissez la taille maximale des fichiers de données et des logs en Mo (ex. : 1000). Il est conseillé de modifier cette valeur plus tard dans MS SQL Server Management Studio pour ne pas limiter la taille.

  9. Saisissez le nom d'utilisateur pour la connexion à la base de données (ex. : WFEGN_USER).

  10. Saisissez un mot de passe pour cet utilisateur.

  11. Cliquez OK pour lancer la création de la base de données.

Note : Le compte utilisateur SQL Server créé dans l'étape 9 ne possédera que les permissions db_datareader et db_datawriter sur la base de données de WorkflowGen, et pourra être utilisé par la chaîne de connexion de l’application WorkflowGen pour se connecter à la base de données.

Option 2 : Créez la base de données manuellement avec des scripts SQL

  1. Ouvrez une console MS SQL Server Management Studio et connectez-vous à votre instance MS SQL Server avec un compte administrateur.

  2. Créez une nouvelle base de données (ex. : WFGEN).

  3. Créez un nouveau compte utilisateur SQL Server (ex. : WFGEN_USER).

  4. Donnez à cet utilisateur les autorisations db_datawriter et db_datareader pour la base de données WFGEN.

  5. Ouvrez le dossier source DRIVE:\temp\pack\Databases\MsSQLServer et exécutez les scripts de création de base de données SQL suivants sur la nouvelle instance de la base de données dans l'ordre suivant :

    1. Create_WFG-V7-0_SQL_Tables.sql

    2. Create_WFG-V7-0_SQL_PKeys.sql

    3. Create_WFG-V7-0_SQL_FKeys.sql

    4. Create_WFG-V7-0_SQL_Indexes.sql

    5. Create_WFG-V7-0_SQL_Triggers.sql

    6. Create_WFG-V7-0_SQL_Const.sql

Configuration de la base de données SQL Azure

La base de données SQL Azure doit être créée et configurée manuellement; voir la section Configuration de la base de données Azure.

Création du compte administrateur de WorkflowGen

WorkflowGen nécessite un compte Windows NT ou Active Directory valide. Ce compte sera utilisé pour administrer WorkflowGen mais ne nécessite pas de droit d’administration NT ou Active Directory.

  • Vous pouvez utiliser un compte existant ou en créer un nouveau (ex. : Domain\wfgen_admin).

  • Si vous utilisez un compte différent que wfgen_admin, vous devrez modifier sa valeur dans la base de données pour l’utilisateur WorkflowGen Administrator. Ouvrez le contenu de la table Users, retrouvez l’enregistrement avec la valeur wfgen_admin pour la colonne USERNAME, puis changez sa valeur avec le nom d’utilisateur que vous aurez choisi.

Configuration Web de WorkflowGen

  1. Ouvrez et éditez le fichier de configuration de WorkflowGen DRIVE:\Inetpub\wwwroot\wfgen\web.config.

  2. Mettez à jour la chaîne de connexion à la base de données.

  3. Mettez à jour le nom d’utilisateur du compte WorkflowGen Administrator pour autoriser l’accès au panneau de configuration (ex. : <add key="ApplicationConfigAllowedUsersLogin" value="wfgen_admin" />).

  4. Mettez à jour l'URL de l'application (ex. : <add key="ApplicationUrl" value="http://votresite/wfgen" />).

  5. Ajoutez une clé de cryptage alphanumérique à 32 caractères (ex. : <add key="ApplicationSecurityPasswordSymmetricEncryptionKey" value="XXXXXXXXXXXXXXXXXXX....." />).

Pour plus d'informations sur les autres paramètres de configuration, voir l'annexe Paramètres de configuration Web et d'application.

Installation des services Windows de WorkflowGen

Notes

  • L’utilisateur ou l’identité utilisé pour exécuter les services Windows de WorkflowGen doit être un administrateur, faire partie du groupe d’administrateurs, ou être un compte système de Windows (par exemple, Local System). Pour vérifier cela, exécutez services.msc.

  • Si vous avez spécifié un chemin d’installation personnalisé, vous devez changer le chemin dans le script DISQUE:\Program Files\Advantys[CustomWorkflowGen]\Services\bin\winsvc-install.cmd (ex. : %windir%\Microsoft.NET\Framework\v4.0.30319\InstallUtil.exe /i "C:\Program Files\Advantys\Custom WorkflowGen]^\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe").

  • Si vous installez ces services avec des services WorkflowGen antérieurs sur le même serveur, vous devez spécifier un nouveau nom pour le service (ex. : WorkflowGenEngineServiceV7) pour les services Engine et Directory dans leurs fichiers de configuration ([WfgWorkflowEngineService.exe].config : <add key="ServiceName" value="WorkflowGenEnginerServiceV7"></add>) et fichiers script (winsvc-install.cmd : renommez tous les instances de [WorkflowGenEngineService] à [WorkflowGenEngineServiceV7]). (Voir la section Configuration de plusieurs instances de WorkflowGen pour plus de renseignements et des instructions pour configurer plusieurs instances de WorkflowGen sur le même serveur.)

Installation

  1. Éditez le fichier de configuration du service moteur DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen\Services\bin\WfgWorkflowEngineService.exe.config.

  2. Indiquez le chemin du fichier de configuration de WorkflowGen (ex. : <add key="WebConfigPath" value="DISQUE:\inetpub\wwwroot\wfgen\web.config"/>).

  3. Éditez le fichier de configuration du service de synchronisation d’annuaire DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen\Services\bin\WfgDirectoriesSyncService.exe.config.

  4. Indiquez le chemin du fichier de configuration de WorkflowGen (ex : <add key="WebConfigPath" value="DISQUE:\inetpub\wwwroot\wfgen\web.config"/>).

    Note : Il se peut que WfgWorkflowEngineService.exe et WfgDirectoriesSyncService.exe soient bloqués. Pour vérifier, faites un clic droit sur eux et choisissez Propriétés. Si la section Sécurité est affichée en bas dans l’onglet Général, ces exécutables sont bloqués; dans ce cas, cliquez sur Débloquer.

  5. Exécutez le fichier DISQUE:\Program Files\Advantys\WorkflowGen\Services\bin\winsvc-install.cmd.

Configuration de IIS

Création du groupe d'applications

On recommande d’isoler WorkflowGen d’autres applications en créant son propre groupe d’applications et en associant toutes les applications déclarées avec le nouveau groupe d’applications.

  1. Dans IIS Manager, cliquez sur Application pools. Dans le volet de droite, faites un clic droit sur Add application pool, sélectionnez-le et donnez-lui un nom (ex. : WorkflowGen).

  2. Sélectionnez la version .NET Framework 4.

  3. Sélectionnez Integrated pipeline mode.

  4. Cliquez sur OK.

Création du site Web (si WorkflowGen est configuré sur un nouveau site Web)

  1. Lancez IIS Manager et déployez l'arborescence sous le nom du serveur IIS sur lequel sera créé le nouveau site.

  2. Faites un clic droit sur l'icône Sites et sélectionnez Add Web Site. Inscrivez le nom du site, sélectionnez son groupe d'applications (s'il ne s'agit pas du groupe par défaut), et inscrivez le chemin du répertoire racine (cliquez sur Browse et sélectionnez le dossier \wwwroot, habituellement DISQUE:\Inetpub\wwwroot\wfgen).

  3. Sélectionnez le lien comme http ou https (https nécessite un certificat SSL). Sélectionnez un port (80 par défaut) et (ou) un port hôte. Veuillez contacter l'administrateur IIS pour revoir vos options pour la configuration appropriée du site Web.

Configuration du site Web

Document par défaut

Le type de document par défaut default.aspx doit être créé s'il n'existe pas. Par défaut, ce document devrait exister sur un serveur IIS exécutant .NET.

Pour vérifier ceci, cliquez sur l'icône du site, et assurez-vous que le volet de droite affiche Features view (un onglet au bas du volet vous permet de basculer entre Features et Content). Double-cliquez sur l'icône Default document. Si default.aspx est absent de la liste, ajoutez-le au début de la liste à séparations par virgules affichées. Pour améliorer les performances, vous pouvez déplacer default.aspx vers le haut de la liste, s'il n'y est pas déjà.

Authentification

  1. Cliquez sur l'icône du site, et assurez-vous que le volet de droite affiche Features view.

  2. Double-cliquez sur l'icône Authentication.

  3. Faites un clic droit sur Anonymous authentication et sélectionnez Disable.

  4. Faites un clic droit sur Basic authentication et sélectionnez Enable. Vous pourrez changer la méthode d'authentification en suivant les instructions de la section Sécurité.

Création de l'application WorkflowGen

  1. Dans IIS Manager, ouvrez le répertoire \wwwroot, faites un clic droit sur wfgen et sélectionnez Convert to application.

  2. Sélectionnez le groupe d'applications WorkflowGen s'il n'est pas la valeur par défaut, puis cliquez sur OK.

Création d'applications et de services de workflow

Les applications \wfgen\ws et \wfgen\WfApps\WebForms doivent être créées. Répétez les étapes que vous avez suivi pour \wfgen dans la section précédente.

Restrictions ISAPI et CGI

Si vous utilisez IIS 8 ou supérieur et si votre groupe d’applications est configuré en mode Classic Managed Pipeline, assurez-vous que ASP.NET v4.0.30319 est réglé sur Allowed dans la liste ISAPI and CGI Restrictions dans IIS.

Configuration des droits d’accès aux fichiers

Droits des fichiers

Les droits des fichiers peuvent être configurés de la manière suivante pour les utilisateurs de WorkflowGen :

  • Répertoire DRIVE:\Inetpub\wwwroot\wfgen : permission de modification pour tous les utilisateurs

Selon votre méthode d'authentification (voir la section Sécurité), l'identité de l'application WorkflowGen peut être :

  • Les utilisateurs Windows correspondants

  • L'identité de l'application groupe ASP.NET ou IIS

Configuration du site Web racine de WorkflowGen pour une redirection automatique vers l'application Web wfgen

Si vous souhaitez que votre site Web racine WorkflowGen (p.ex, https://serveur) se redirige automatiquement vers l'application Web https://serveur/wfgen, suivez la procédure ci-dessous.

Note : À partir de la version 7.15.0, l'installation PowerShell de WorkflowGen est livrée avec cette configuration pré-installée sur votre serveur WorkflowGen. Cette procédure s'applique lors de l'installation manuelle de WorkflowGen ou de la mise à jour d'un serveur WorkflowGen précédent existant.

  1. Assurez-vous que l'outil URL Rewrite est déjà installé sur votre serveur WorkflowGen.

  2. Créez ou mettez à jour le fichier web.config dans le dossier racine de votre site Web (p.ex. DISQUE:\inetpub\wwwroot\web.config).

  3. Définissez le nœud de la règle de redirection comme indiqué ci-dessous (configuration / system.webServer / <rewrite> / <rules> / <rule>) :

    <?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
    <configuration>
    <system.webServer>
    <rewrite>
    <rules>
    <rule name="Root to wfgen" stopProcessing="true">
    <match url="^$" />
    <action type="Redirect" url="/wfgen/" />
    </rule>
    </rules>
    </rewrite>
    </system.webServer>
    </configuration>

Applications Web basées sur Node.js

Pour utiliser les API GraphQL, Webhooks entrants, OpenID Connect Auth et SCIM facultatives, vous devez d'abord installer les prérequis suivants :

  • Visual C ++ Redistributable Note : Cette bibliothèque est requise si vous rencontrez l'erreur Le module spécifié est introuvable (The specified module could not be found) concernant les bibliothèques edge et edge-js lors de l'accès aux applications Web /wfgen/graphql/, /wfgen/hooks ou /wfgen/scim.

Note : Après l’activation des applications Web basées sur Node.js, les DLL de WorkflowGen seront utilisés par Node.js et ils seront donc verrouillés et ne pourront pas être modifiés. Si vous voulez les modifier, il sera nécessaire d’arrêter IIS.

Activation de GraphQL

  1. Dans IIS, convertissez /wfgen/graphql en application avec un pool d’applications en .NET 4 (mode pipeline intégré).

  2. Configurez le mode d’authentification de l’application GraphQL :

    • Pour l’authentification Windows ou de base : Activez l’authentification de base.

    • Pour l’authentification applicative WorkflowGen :

      • Assurez-vous que l’authentification applicative WorkflowGen est déjà appliquée à l’application Web /wfgen

      • Appliquez l’authentification anonyme.

Activation des webhooks entrants

Dans IIS, convertissez /wfgen/hooks en application avec un pool d’applications en .NET 4 (mode pipeline intégré), et ensuite configurez l’application webhook en mode d’authentification anonyme.

Note : Si votre WorkflowGen est configuré avec l’authentification applicative WorkflowGen ou une authentification personnalisée, vous devez supprimer le module d’authentification du fichier /hooks/web.config en définissant un nœud <location> dans le nœud <configuration>, comme suit :

Pour l'authentification applicative WorkflowGen :

<location path="hooks" inheritInChildApplications="false">
<system.webServer>
<modules>
<remove name="ApplicationSecurityAuthenticationModule" />
</modules>
</system.webServer>
</location>

Pour l'authentification personnalisée :

<location path="hooks" inheritInChildApplications="false">
<system.webServer>
<modules>
<remove name="MyCustomAuthModule" />
</modules>
</system.webServer>
</location>

Activation d'OpenID Connect Auth

Dans IIS, convertissez /wfgen/auth en application avec un pool d’applications en .NET 4 (mode pipeline intégré), et ensuite configurez l’application webhook en mode d’authentification Anonyme.

Note : Si votre WorkflowGen est configuré avec l’authentification applicative WorkflowGen ou une authentification personnalisée, vous devez supprimer le module d’authentification du fichier /auth/web.config en définissant un nœud <location> dans le nœud <configuration>, comme suit :

Pour l'authentification applicative WorkflowGen :

<location path="auth" inheritInChildApplications="false">
<system.webServer>
<modules>
<remove name="ApplicationSecurityAuthenticationModule" />
</modules>
</system.webServer>
</location>

Pour l'authentification personnalisée :

<location path="auth" inheritInChildApplications="false">
<system.webServer>
<modules>
<remove name="MyCustomAuthModule" />
</modules>
</system.webServer>
</location>

Activation de SCIM

Dans IIS, convertissez /wfgen/scim en application avec un pool d’applications en .NET 4 (mode pipeline intégré), et ensuite configurez l’application webhook en mode d’authentification Anonyme.

Note : Si votre WorkflowGen est configuré avec l’authentification applicative WorkflowGen ou une authentification personnalisée, vous devez supprimer le module d’authentification du fichier /scim/web.config en définissant un nœud <location> dans le nœud <configuration>, comme suit :

Pour l'authentification applicative WorkflowGen :

<location path="scim" inheritInChildApplications="false">
<system.webServer>
<modules>
<remove name="ApplicationSecurityAuthenticationModule" />
</modules>
</system.webServer>
</location>

Pour l'authentification personnalisée :

<location path="scim" inheritInChildApplications="false">
<system.webServer>
<modules>
<remove name="MyCustomAuthModule" />
</modules>
</system.webServer>
</location>

Services Windows WorkflowGen