Application de workflow GETUSERSFROMDIR

Aperçu

L’application de workflow GETUSERSFROMDIR permet la récupération d’une liste de noms d’utilisateurs, d’une liste d’emails ou d’une liste des IDs utilisateur. Ces listes s’obtiennent via une action automatique WorkflowGen qui exécute des requêtes SQL sur la base de données WorkflowGen. Elle peut être utilisée pour les notifications automatiques ou pour définir (filtrer) les utilisateurs d’une action d’un processus WorkflowGen.

Définitions

  • Le caractère x : Le caractère x dans certains noms de paramètres signifie qu’il peut exister plus d’une instance du paramètre. Par exemple, QUERYx_CMD signifie qu’il peut-y avoir QUERY1_CMD, QUERY2_CMD, QUERY3_CMD etc...

  • Action : Vous devez créer une action WorkflowGen de type GETUSERSFROMDIR pour utiliser cette application.

Liste des champs et macros disponibles pour les requêtes

Voici les champs et macros disponibles pour les requêtes créées dans les paramètres QUERYx_CMD. Ils peuvent être utilisés dans les conditions de ces requêtes afin de filtrer leurs résultats.

📌 Exemples

Cet exemple retourne une liste des noms d’utilisateur des utilisateurs de la province du Québec :

QUERY1_CMD: STATE = 'QC'
RESULT_LIST

Cet exemple retourne une liste des noms d’utilisateur des utilisateurs dont l’adresse email termine par advantys.com :

QUERY1_CMD: EMAIL LIKE '%ADVANTYS.COM'
RESULT_LIST

Cet exemple retourne une liste des noms d’utilisateur des utilisateurs appartenant au groupe de développement :

QUERY1_CMD: {ISMEMBER(DEV)}
RESULT_LIST

Champs disponibles

Définition

LASTNAME

Nom

FIRSTNAME

Prénom

USERNAME

Nom d'utilisateur

EMAIL

Adresse email

PHONE

Numéro de téléphone

MOBILE

Numéro de téléphone mobile

PAGER

Numéro de téléavertisseur

FAX

Numéro de fax

OFFICE

Numéro de bureau

DEPARTMENT

Département

COMPANY

Société

JOBTITLE

Fonction

PERSONALTITLE

Titre

EMPLOYEENUMBER

Matricule

EMPLOYEETYPE

Type d’employé

POSTALADDRESS

Adresse

ZIPCODE

Code postal

CITY

Ville

STATE

État/Région

COUNTRY

Pays

EXTATT_1

Extended attribute 1

EXTATT_2

Extended attribute 2

EXTATT_3

Extended attribute 3

EXTATT_4

Extended attribute 4

EXTATT_5

Extended attribute 5

{ISMEMBER(groupname)}

Retourne les membres du groupe

Macro disponible

Définition

{ISMEMBER(groupname)}

Retourne les membres du groupe

Utilisation des paramètres supplémentaires

QUERY1_CMD : Exécution d’une requête SQL

Description

Pour lancer une requête SQL vous devez ajouter le paramètre (IN) QUERY1_CMD à l’action. Si le paramètre est vide ou inexistant l’opération ne sera pas exécutée.

📌 Exemple

Cet exemple retourne la liste des utilisateurs de la ville de Montréal dans le paramètre RESULT_LIST :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
RESULT_LIST

RESULT_LIST / QUERYx_RESULT_LIST : Capture du résultat des requêtes

Description

Pour récupérer le résultat de toutes les requêtes (liste des utilisateurs au format chaîne de caractères) vous devez ajouter le paramètre (OUT) RESULT_LIST à l’action. Pour récupérer le résultat individuel par requête vous devez ajouter le paramètre (OUT) QUERYx_RESULT_LIST pour chaque requête.

📌 Exemple

Cet exemple retourne la liste des utilisateurs de Montréal, Toronto et New York dans le paramètre RESULT_LIST. QUERY1_RESULT_LIST contient la liste des utilisateurs de Montréal, QUERY2_RESULT_LIST contient la liste des utilisateurs de Toronto et QUERY3_RESULT_LIST contient la liste des utilisateurs de New York :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
QUERY2_CMD: CITY = 'TORONTO'
QUERY3_CMD: CITY = 'NEW YORK'
QUERY1_RESULT_LIST
QUERY2_RESULT_LIST
QUERY3_RESULT_LIST
RESULT_LIST

À partir de la version 7.15.0 de WorkflowGen, le résultat d'une requête renvoyée dans des données de processus de type TEXT n'a plus de limite de 4 000 caractères pour la base de données MS SQL Server.

QUERY1_DIR : Définition de l’annuaire

Description

Vous pouvez définir l’annuaire des utilisateurs sur lequel vous voulez que porte la requête. Vous devez ajouter un paramètre (IN) QUERY1_DIR dans l’action. Si ce paramètre est NULL ou n’existe pas l’annuaire par défaut est WORKFLOWGEN (ou l’annuaire défini comme défaut par l’administrateur).

📌 Exemple

Cet exemple retourne la liste des noms d'utilisateur des utilisateurs de l’annuaire VotreSociété dans le paramètre RESULT_LIST :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
QUERY1_DIR: VotreSociété
RESULT_LIST

QUERYx_CMD : Utilisation de plusieurs requêtes

Description

Vous pouvez ajouter plusieurs requêtes dans la même action WorkflowGen et récupérer les résultats dans une liste complète ou dans une liste par requête. Vous devez ajouter le paramètre (IN) QUERYx_CMD dont x est le numéro de la requête. Vous devez ajouter les paramètres (OUT) QUERYx_RESULT_LIST pour récupérer les résultats de chaque requête.

📌 Exemple

Cet exemple retourne la liste des noms d'utilisateur des utilisateurs de Montréal de l’annuaire WORKFLOWGEN dans le paramètre (IN) QUERY1_RESULT_LIST, la liste des noms d'utilisateur des utilisateurs de Montréal de l’annuaire INTRANET dans le paramètre (IN) QUERY2_RESULT_LIST et la liste complète des noms d'utilisateur des deux requêtes dans le paramètre (IN) RESULT_LIST :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
QUERY1_DIR: WORKFLOWGEN
QUERY2_CMD: CITY = 'MONTREAL'
QUERY2_DIR: INTRANET
QUERY1_RESULT_LIST
QUERY2_RESULT_LIST
RESULT_LIST

QUERYx_TOP : Définition du nombre maximum d’enregistrements du résultat

Description

Vous pouvez spécifier le nombre maximum d’enregistrements retournés par les requêtes en ajoutant le paramètre (IN) QUERYx_TOP à l’action. Cette requête ne sera pas capable de retourner plus de résultats que le nombre défini dans ce paramètre.

📌 Exemples

Cet exemple retourne seulement les deux premiers noms d'utilisateur de cette requête :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
QUERY1_TOP: 2
RESULT_LIST

Cet exemple retourne tous les noms d'utilisateur de cette requête :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
RESULT_LIST

QUERYx_DEFAULT_VALUE : Définition d’une valeur par défaut

Description

Vous pouvez définir une valeur par défaut à retourner pour les valeurs qui ne retournent pas de valeur. Vous devez ajouter un paramètre (IN) QUERYx_DEFAULT_VALUE à l’action.

📌 Exemple

Dans cet exemple, la requête ne retourne aucune valeur car la société définie n’existe pas. Ainsi le paramètre RESULT_LIST contiendra la valeur défaut1 :

QUERY1_CMD: COMPANY = 'SOCIETE_FICTIVE'
QUERY1_DEFAULT_VALUE = défaut1
RESULT_LIST

RESULT_SEPARATOR : Définition d’un séparateur

Description

Vous pouvez définir un caractère de séparation des résultats dans la liste retournée en ajoutant un paramètre (IN) RESULT_SEPARATOR à l’action. Le séparateur par défaut est , (virgule).

📌 Exemple

Pour cet exemple, la valeur retournée dans le paramètre RESULT_LIST est nom1***nom2***nom3 :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
RESULT_SEPARATOR: ***
RESULT_LIST

Cet exemple retourne la valeur nom1,nom2,nom3 :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
RESULT_LIST

RESULT_COUNT / QUERYx_RESULT_COUNT : Compteur du nombre d’enregistrements retournés

Description

Vous pouvez récupérer le nombre d’enregistrements retournés par chaque requête ou par toutes les requêtes. Pour le nombre total d’enregistrements retournés par toutes les requêtes vous devez ajouter le paramètre (OUT) RESULT_COUNT à l’action. Pour le nombre d’enregistrements retournés par requête vous devez ajouter le paramètre (OUT) QUERYx_RESULT_COUNT à l’action.

📌 Exemple

L’exemple suivant retourne le nombre total d’enregistrements dans le paramètre RESULT_COUNT et le nombre d’enregistrements par requête (QUERY1 et QUERY2) dans les paramètres QUERY1_RESULT_COUNT et QUERY2_RESULT_COUNT :

QUERY1_CMD: CITY = 'NY'
QUERY1_DIR: WORKFLOWGEN
QUERY2_CMD: CITY = 'NY'
QUERY2_DIR: INTRANET
RESULT_LIST
RESULT_COUNT
QUERY1_RESULT_COUNT
QUERY2_RESULT_COUNT

Utilisation des paramètres dans les conditions des requêtes SQL

Description

Vous pouvez utiliser des paramètres dans les conditions SQL contenues dans le paramètre QUERYx_CMD. Vous devez ajouter des paramètres IN avec des noms différents des noms réservés suivants :

  • QUERYx_CMD

  • QUERYx_DIR

  • QUERYx_TOP

  • QUERYx_RESULT_COUNT

  • QUERYx_RESULT_LIST

  • RESULT_LIST

  • RESULT_COUNT

  • RESULT_SEPARATOR

Vous pouvez alors appeler ces paramètres dans la condition en les préfixant par le caractère @ (arobase).

📌 Exemple

Cet exemple retourne la liste des noms d'utilisateur des utilisateurs de Montréal de l’annuaire WORKFLOWGEN :

QUERY1_CMD: CITY = @PARAM1
PARAM1: MONTREAL
RESULT_LIST

N’oubliez pas que le nom du paramètre utilisé dans la condition doit être le même que celui défini dans l’action WorkflowGen.

QUERYx_CMD : Utilisation des macros dans les conditions des requêtes SQL

Description

Vous pouvez utiliser des macros dans les conditions SQL contenues dans les paramètres QUERYx_CMD. Vous devez simplement ajouter une macro disponible dans la condition.

📌 Exemple

L’exemple suivant retourne la liste des noms d'utilisateur des utilisateurs membres du groupe Dev venant de Montréal et associés à l’annuaire WORKFLOWGEN :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL' and {ISMEMBER(Dev)}
RESULT_LIST

Il est important de respecter la syntaxe dans la liste des macros disponibles.

RESULT_LIST_EMAIL / QUERYx_RESULT_LIST_EMAIL : Capture des résultats des requêtes sous forme de liste d’emails

Description

Pour récupérer la liste des emails résultant de toutes les requêtes vous devez ajouter un paramètre (OUT) RESULT_LIST_EMAIL à l’action. Si vous voulez retrouver les emails par requête vous devez ajouter un paramètre (OUT) QUERYx_RESULT_LIST_EMAIL pour chaque requête.

📌 Exemple

Cet exemple retourne la liste des emails des utilisateurs de Montréal et Toronto dans le paramètre RESULT_LIST_EMAIL. Les paramètres QUERY1_RESULT_LIST_EMAIL et QUERY2_RESULT_LIST_EMAIL contiennent respectivement la liste des emails des utilisateurs de Montréal et de Toronto :

QUERY1_CMD: CITY = 'MONTREAL'
QUERY2_CMD: CITY = 'TORONTO'
QUERY1_RESULT_LIST_EMAIL
QUERY2_RESULT_LIST_EMAIL
RESULT_LIST_EMAIL

Gestion des erreurs dans WorkflowGen

Vous devez ajouter une action corrective liée à l’action GETUSERSFROMDIR afin de gérer les erreurs d’exécution. Cette action corrective est de type manuel et est lancée sur erreur d’exécution. Ainsi vous devez ajouter cette exception sur la transition entre les deux actions. Vous trouverez ci-dessous la liste des erreurs les plus fréquentes retournées par l’application.

Message d’erreur

Solution

Cet annuaire n’existe pas (This directory does not exist)

Vérifiez que l’annuaire défini dans la requête est valide.

Contexte XML vide ou incorrect (XML context is empty or incorrect)

Vérifiez si l’application est réellement exécutée par WorkflowGen

Erreur de connexion à la base de donnée (Database connection error)

Vérifiez si la chaîne de connexion à la base de données dans le fichier « config.inc » est valide.

Erreur de requête (Query error)

Vérifiez si les champs ou les macros utilisés dans le paramètre QUERYx_CMD sont valides.

La requête retourne trop de valeurs (The queries return too many values)

Ajouter des conditions dans le paramètre QUERYx_CMD pour filtrer les résultats.

Le paramètre « (nom du paramètre) » possède le même nom qu’un nom de paramètre réservé par WorkflowGen. Vous devez modifier ce nom. (The parameter "(parameter name)" has the same name as a WorkflowGen reserved parameter. You must change the name.)

Modifiez le nom de ce paramètre pour un nom différent de ceux réservés par WorkflowGen pour les paramètres.

Les requêtes retournent trop d’enregistrements (The queries return too many records)

Ajouter des conditions dans les paramètres QUERYx_CMD pour filtrer les résultats.

Le paramètre « (nom du paramètre) » doit avoir une valeur (The parameter "parameter name" must have a value)

Vérifiez dans l’action de WorkflowGen si ce paramètre est vide.

Le paramètre « (nom du paramètre) » est obligatoire ("Parameter name" parameter is required)

Ajouter ce paramètre à l’action WorkflowGen.

Nombre maximum d’enregistrements retournés

Il existe une constante GetUsersFromDirMaxResultNb dans le fichier web.config contenant le nombre maximum d’enregistrements pouvant être retourné par une requête. Cette limite réduit le risque d’une erreur d’expiration d’un temps limite qui peut se produire lorsque les résultats des requêtes sont trop nombreux. Si le nombre d’enregistrements retournés est supérieur à la valeur de cette constante un message d’erreur indiquant que les requêtes retournent trop d’enregistrements (« The queries returned too many records ») sera affiché.